Lurs, le chemin de lettre

L

Quatrième de couverture

Il ne m’est pas évident de m’extraire de l’incessant tourbillon de notre course contemporaine, de cette fuite en avant irraisonnée et aliénante. Mais la découverte du beau village de Lurs fut pour moi l’occasion d’échapper à l’impératif de l’immédiateté que nous subissions quotidiennement.

Ce village suspendu respire lentement paisiblement. parcourant son univers minéral et m’initiant au rapport étroit que Lurs entretient avec la typographie et l’écriture, je prenais le temps de redevenir spectateur.

Ainsi m’était offert une belle invitation à la méditation.

— Cliquez la couverture pour lire le livre —
Lurs, le chemin de lettre
Lurs, le chemin de lettre
par Maxime